Les actualités du
réseau de coopération
culturelle français
en Belgique
espace pro
Projets et ressources
Sciences et universités
du

21


juin


- 2021 -
au

30


juin


- 2021 -

Véronique Halloin nommée Chevalier de la Légion d’Honneur


L’Ambassadrice de France en Belgique, Madame Hélène Farnaud-Defromont, a remis au cours d’une cérémonie organisée à la Résidence de France, le lundi 21 juin 2021, les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur à Madame Véronique Halloin.

Véronique Halloin est Secrétaire générale du Fonds pour la recherche scientifique (F.R.S.-FNRS), en charge de la politique publique de la recherche fondamentale en Fédération Wallonie-Bruxelles. 

Dans ce cadre, elle travaille à mobiliser le monde de la recherche sur les grands enjeux sociétaux dont notamment la lutte contre la Covid-19. Véronique Halloin œuvre également au quotidien à renforcer les liens scientifiques qui unissent la France et la Belgique.

Après une formation académique d’ingénieur civil chimiste à l’Université Libre de Bruxelles (ULB), Véronique Halloin devient, en 1992, docteure en Sciences appliquées et ses travaux portent sur la modélisation de fours verriers. Elle construit une carrière riche au sein de cette même université, où elle a été notamment amenée à diriger le département de Génie Chimique ou encore à présider l’Ecole Interfacultaire de Bioingénieurs. En 2006, elle est nommée au poste de vice-recteur de l’ULB, en charge de la recherche et du développement.

En octobre 2008, elle devient Secrétaire générale du Fonds de la Recherche Scientifique-FNRS et siège également au Conseil des recteurs des universités francophones de Belgique (CRef). 

Fine connaisseuse de l’écosystème français de la recherche, Véronique Halloin traverse régulièrement la frontière dans le cadre de ses activités à l’OCDE, au CERN ou encore en sa qualité de présidente de la European Science Fondation basée à Strasbourg.
Elle a à cœur de renforcer les liens qui unissent la France et la Belgique dans le domaine de la recherche, et elle contribue à développer les échanges entre les communautés scientifiques respectives. Un exemple récent est l’accord qu’elle a renouvelé avec le CNRS et qui permet aux chercheurs d’obtenir des cofinancements afin de développer leurs recherches entre les deux pays, ou
encore son implication dans le programme franco-belge de mobilité des chercheurs « Hubert Curien ».

Véronique Halloin a reçu de nombreux prix et distinctions : en 2011, elle a été nommée Officier de l’ordre Léopold et, la même année, elle était l’une des « 100 femmes d’exceptions » mises à l’honneur en Belgique à l’occasion de la centième Journée internationale de la femme ; en 2013, elle a reçu le prix Trofémina, qui récompense des femmes d’exception menant brillamment leur vie professionnelle ; en 2014, elle a été nommée « Grand officier de l’Ordre de la Couronne ».

Aujourd’hui, enfin, elle reçoit les insignes de Chevalier de Légion d’Honneur.

Cette distinction met à l'honneur une femme de science dont l'engagement en faveur de la connaissance et de la coopération transfrontalière a été constant et remarquable.