Valeria Catalano, David Gullentops, Rik Hemmerijckx et Alex Vanneste, Chevaliers des Palmes Académiques

L’Ambassadeur de France en Belgique, Madame Claude-France Arnould, a remis les insignes de Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques à Madame Valeria Catalano, Monsieur David Gullentops, Monsieur Rik Hemmerijckx et Monsieur Alex Vanneste, lors d’une cérémonie à la Résidence de France le mardi 26 juin.

  • Monsieur Alex Vanneste

Professeur ordinaire émérite de l’Université d’Anvers, Alex Vanneste est titulaire d’un doctorat en philologie romane de la Vrije Universiteit Brussel. Après cette formation initiale en philologie romane, il a enseigné le français dans l’enseignement secondaire et non-universitaire belge.

En 1980, année d’obtention de sa thèse de doctorat avec la mention grande distinction, il accède aux fonctions académiques dans la section de Philologie Romane de la Faculté de Lettres et Philosophie de l’Université d’Anvers. Il enseigne notamment l’histoire de la langue française, la grammaire structurale, descriptive et normative du français.

Directeur de nombreux projets de recherche, il a collaboré à plusieurs reprises avec l’Etat belge à la conception d’une grille d’évaluation pour les examens linguistiques du SELOR (Centre de formation et de recrutement de l’Etat Belge) en 2003, ou à la rédaction de tests linguistiques fonctionnels automatisés (néerlandais pour francophones et français pour néerlandophones) pour la Police fédérale belge, en 2004.

Parallèlement à ses activités de recherche et de professorat, il a été et demeure très investi dans la fonction académique. De 1997 à 2003, il fut le doyen de la Faculté de Lettres et Philosophie de l’Université d’Anvers. De 1985 à 2014, il fut coordinateur de la Propédeutique de français, et, depuis 1994,  il est responsable à Anvers du jury du concours de français La Tour Eiffel – Concours de français.

  • Monsieur David Gullentops

Docteur ès Lettres et Philosophie de la Vrije Universiteit Brussel en 1992, David Gullentops est professeur de littérature française depuis vingt-cinq ans. il a publié une dizaine d’ouvrages de réflexion sur l’édition génétique de textes littéraires, la théorie et la pratique de la lecture littéraire et l’”intermédialité” (les rapports entre la littérature et les autres modes d’expression artistique).

En 1996, il fonde le Centre de Recherche : Esthétique, Imaginaire et Création (CREIC), qu’il dirige jusqu’en 2008. Il a également fondé en 2006 et dirige depuis lors le Site scientifique Jean Cocteau.

Il dirige depuis onze ans le Site scientifique Jean Cocteau dont il a lui-même entrepris la création en 2006. Il est également à la tête de la revue scientifique Les Cahiers de Jean Cocteau depuis 2006 et il fait à ce titre partie du Comité Jean Cocteau et du Bureau des Amis de Jean Cocteau.

Il est spécialiste de la théorie du discours poétique et de la relation entre la poésie, les autres formes littéraires et expressions artistiques.

  • Monsieur Rik Hemmerijckx

Après des études d’histoire récompensées par le prix du meilleur mémoire à la Vrije Universiteit Brussel (VUB) en 1986 et couronnées par l’obtention d’un doctorat en histoire dans cette même université en 2000, Rik Hemmerijckx poursuivit une carrière d’universitaire, assidument dédiée à la recherche : Archiviste au Centre d’Etudes et de Documentation sur l’Histoire de la Seconde Guerre Mondiale  (CEGES)  à Bruxelles de 1986 à 1987, chercheur au Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS) de 1988 à 1991 puis au Musée du Mouvement Ouvrier Socialiste à Gand de 1992 à 2001, responsable de la section néerlandophone de la Fondation Auschwitch et chercheur à la Fondation Auschwitch de Bruxelles de 2001 à 2008, et, depuis 2008, Conservateur au Musée provincial Emile Verhaeren.

Parallèlement à ses fonctions, il poursuit une activité intense de conférencier et d’écrivain sur des thèmes qui scandent sa carrière universitaire : l’Occupation et la Résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale, le Mouvement syndical et ouvrier,  les écrivains belges et la Grande Guerre, les mouvements sociaux en Europe…Il est considéré comme un éminent spécialiste d’Emile Verhaeren mais son expertise est aussi reconnue dans le domaine du mouvement syndical européen, ce qui lui a valu de prononcer de nombreuses conférences dans toute l’Europe sur ces questions.

  • Madame Valeria Catalano

En quelque vingt années, Valeria Catalano est devenue une personnalité centrale de l’enseignement, de la promotion et de la défense de la langue française en Flandre.

Son plurilinguisme (italien, néerlandais et français) et sa maitrise depuis l’enfance de plusieurs cultures ont indéniablement constitué des atouts et orienté sa vocation professionnelle.

Professeur d’un enthousiasme communicatif, elle a toujours su transmettre, d’abord à ses élèves du secondaire puis à ses étudiants de la Haute Ecole, sa passion du français et des cultures francophones. Sa générosité a porté ses fruits puisque bien des étudiants ont embrassé la carrière enseignante.

Didacticienne de grand talent, dans quelque activité que ce soit, animatrice d’ateliers, conférencière internationale, auteur de nombreux articles, elle a toujours fait montre d’une grande curiosité intellectuelle.

Forte de cette riche expérience pédagogique, sa contribution à la Commission scientifique de l’Olympi@de flamande du français aura été déterminante. Il y a trois ans, elle a succédé au professeur émérite Willy Clijsters comme présidente du DiWeF (Didactische Werkgroep Frans « Groupement Didactique du Français ») et elle coordonne depuis l’organisation du congrès annuel de didactique du français. Elle est aussi à l’origine de nombre de projets de recherche en didactique,  concernant notamment les élèves de l’enseignement professionnel.

Pleinement engagée dans les activités de l’association des professeurs de français en Flandre, elle est rédactrice pour la revue de cette association.