Les actualités du
réseau de coopération
culturelle français
en Belgique

La coopération scientifique et universitaire


La coopération scientifique et universitaire vise à :

1) Identifier, informer et promouvoir

Malgré la proximité géographique et culturelle, les connaissances sur les forces réciproques sont souvent lacunaires et l’action de l’Ambassade vise tout d’abord à diffuser les informations pertinentes sur les secteurs, institutions, succès réalisés et opportunités afin de susciter l’émulation entre les deux pays.

Les « outils » pour cet objectif sont assez divers : plateforme de veille scientifique et universitaire, conférences Regards croisés, Salon annuel Campus France, Année de la France alternativement dans chaque université belge, publication du Dossier Campus France Belgique, soutien à des manifestations de réseaux universitaires spécialisés, communication via une lettre d’information, réseaux sociaux etc.

 

2) Mettre en relation

Afin de susciter des échanges, l’Ambassade joue un rôle de facilitateur entre les partenaires potentiels. Ces mises en relations des décideurs, experts ou encore des étudiants s’effectue au moyen de contacts interpersonnels, de salons institutionnels, de rencontres thématiques ou encore de programmes fédérateurs comme Le Choix Goncourt de la Belgique réunissant les départements de littérature française de toutes les universités belges.

 

3) Initier de nouvelles collaborations

L’Ambassade apporte son soutien au développement de nouvelles coopérations. Le principal outil à cet effet est le Partenariat Hubert Curien (PHC) Tournesol qui finance des mobilités de jeunes chercheurs (environ 30 projets financés par an). L’Ambassade apporte également en permanence des conseils et du soutien institutionnel aux projets de coopération.