SYNC!

Date
30/03/2017 – 11/06/2017

Lieu
ISELP
Boulevard de Waterloo 31
Bruxelles

Catégorie
Danse / Théâtre


Un nom recouvrant une manière de vivre, de travailler, de penser… En réaction aux antagonismes individuels en présence dans les actualités, L’institut veut se pencher sur cette manière de voir la vie ensemble où le Je devient un NOUS aux multiples facettes, aux multiples ressources. Il s’agit cette saison de questionner ce qui anime les collectifs d’artistes présents en nombre autour de nous et de capter l’énergie et la vitalité qu’ils déploient à oeuvrer de concert.

Le collectif Messidor débutera cette année d’art et de recherches sous le signe d’un nouveau langage à formuler à quatre. Ancien Lauréat de #Connectif 2016, ces artistes exposent pour la première fois conjointement leurs travaux singuliers en abordant une réflexion commune sur l’environnement politique actuel. Avec le titre choisi de “Some arguments later”, le langage servira de fil conducteur à cet événement. Il leur a permis de travailler, de penser et de questionner ces manières de faire, d’exister et d’avancer par le dialogue au quotidien.

Fin mars, le voile se lèvera sur plusieurs collectifs bruxellois aux configurations variées allant du duo nomade à l’artist-run space, d’ateliers partagés éphémères aux lieux gérés collectivement. Ils se dévoileront sous diverses formes au sein d’un dispositif mis en place par Adrien Tirtiaux (°1981), connu notamment par plusieurs actions réalisées de manière collaborative. Des noms énigmatiques sortiront de l’ombre tels que les commissaires anonymes, VOID, PEZ Corp., Clovis XV, Friche, Muesli, Misssouri, Enough Room for Space ou encore le BUKTAPKTOP! Ils vont vous faire connaître leur monde, leurs vision du vivre ensemble par le biais d’expositions, de rencontres, de performances, de débats dans un format expérimental d’exposition conçu comme un espace de partage. Un saut dans un pan de la création où tout se pense, se vit ou s’organise ensemble.

SYNC ! veut synchroniser les énergies de divers collectifs implantés à Bruxelles dans un temps commun. Les réunir et dialoguer ensemble sur ce que génère la notion de collectivité d’artistes. Pourquoi ? Comment ? Pour qui ? Par qui ? Autant de questions ouvertes qui seront débattues au sein d’un forum rassemblant un échantillon non-exhaustif de collectifs présents à Bruxelles. À l’image de la mise en espace réalisée par Adrien Tirtiaux, la notion de collectif sera évoquée par l’installation « Les impostes ». Ce dispositif mobile et transformable à l’envi, convoque l’idée qu’une somme d’individualités peut générer un tout unitaire. Il représente ces collectifs qui se concertent, s’agencent et se reconstruisent. Pour cette installation, les structures architectoniques de l’ISELP dédoublées pourront être ré-agencées, déplacées, emboîtées afin de contenir tant les idées et les réflexions que les productions des collectifs. Une énergie en perpétuel mouvement…

  • Opening / Activation : jeudi 30 mars / 18h30 > 21h
  • Visites commentées tous les vendredis 16h30 > 17h30

Performance de Clément Delhomme le 5 mai à 18h30