Louis Malle

Date
01/06/2018 – 24/07/2018

Lieu
Flagey
Place Sainte Croix
1050 Bruxelles

Catégorie
Audiovisuel / Cinéma


Nombre de films marquants depuis les années 1950 portent la signature de Louis Malle : Ascenseur pour l’échafaud film noir majeur, avec la musique de Miles Davis, Lacombe Lucien et Au revoir les enfants, regards personnels et courageux sur la France occupée. Plusieurs de ses œuvres, flirtant avec les limites de leur époque en matière de mœurs, ont suscité la controverse : Les AmantsLe Souffle au cœurLe Feu folletLa Petite

L’esprit libre du réalisateur français se manifeste aussi à travers ses parentés surréalistes (adaptations de Queneau et Bataille; respectivement : Zazie dans le métro et Le souffle au cœur). Si ses films traitent de la sensualité, du suicide, de l’inceste, de la dépression… le talent du réalisateur consiste à envisager ces sujets sensibles sans provocation frontale ni faux-fuyants, s’abstenant in fine de tout jugement.

Le cycle comprend notamment deux versions restaurées : Lacombe Lucien, qui offrit à Aurore Clément, l’un de ses grands rôles. Et Le Feu follet où Maurice Ronet trouvait matière à composition mémorable.